3 chemins engagés vers <mercredi>l'emploi</mercredi>

Jean-Pierre, Dominique et Stella sont différents, de par leur histoire ou leur situation familiale, mais tous ont un point commun : ils ont eu à un moment ou à un autre, des difficultés pour trouver un emploi. Et comme leurs situations étaient différentes, ils avaient tous besoin d’un soutien adapté. Heureusement pour eux, il existe une multitude d’associations qui accompagnent vers l’activité professionnelle, chacune répondant à des besoins et des publics spécifiques.

Sortir de la rue

emmaus

Jean-Pierre est débrouillard et volontaire, mais pendant une période de sa vie, la chance n’était pas de son côté et il a vécu dans la rue pendant un an et demi.

Pour Jean-Pierre, un travail ce n’est pas qu’un salaire, c’est aussi l’accès à des éléments de sa vie d’avant : un logement, un rythme de vie et une forme d’intégration.

C’est grâce à Emmaüs Défi qu’il est sorti de cette période d’inactivité. L’association, créée en 2007 avec le soutien d’Emmaüs France, propose différents programmes de réinsertion. Elle offre à ses bénéficiaires des tremplins vers le retour à l’emploi grâce à des contrats spécialisés qui leur redonnent petit à petit les repères, les codes du travail et la confiance en eux nécessaire pour trouver leur place.

Par exemple, Jean-Pierre a bénéficié du dispositif “Premières Heures”, qui permet de reprendre progressivement une activité professionnelle. Aujourd’hui, il bénéficie d’un Contrat Unique d’Insertion et a retrouvé un logement.

Passer l’étape des entretiens

cravate solidaire

Il peut sembler plus facile pour Dominique de trouver un emploi, il est entouré de sa famille et décroche des entretiens. Mais les réponses négatives s’accumulent et il ne parvient pas à comprendre pourquoi.

Il s’est donc adressé à La Cravate Solidaire, pour que le prochain entretien soit le bon ! L’association fondée en 2013 avait d’abord pour but de fournir des costumes pour les personnes qui n’ont pas les moyens d’en acheter un. Mais comme de beaux habits ne suffisent pas, elle propose également des séances de préparation aux entretiens avec des personnes travaillant dans les ressources humaines, ainsi que la prise de photos professionnelles pour imager un CV.

La belle idée portée par la Cravate Solidaire : parfois, pour passer de l’entretien au contrat, une jolie cravate peut être un bon coup de pouce !

Et comme les bonnes idées ne tardent jamais à se développer, des antennes de la Cravate Solidaire ont fleuri un peu partout en France ces dernières années, et ont même dépassé les frontières en allant s’installer en Belgique !

Maintenir le cap

CoJob

Stella a tout ce qu’il faut en apparence : la qualification, les vêtements, l’attitude. Pourtant, elle n’arrive pas non plus à trouver un travail. La détermination du début commence à s’effacer, elle cherche du soutien auprès de ses proches mais personne ne comprend réellement ce qu’elle traverse.

C’est pour les personnes dans le cas de Stella que CoJob a été créé. Dans ses locaux, l’association propose de transformer la recherche d’emploi en un moment convivial, centré autour de l’échange sur ce que chacun vit au quotidien.

Entre rédaction de lettres de motivation et afterworks, les CoJobeurs ont le parfait équilibre entre productivité et bonne humeur pour garder le cap dans leurs recherches.

Il existe donc une multitude d’actions et de structures qui accompagnent vers l’emploi ceux qui en ont besoin. Alors n’hésitez plus, que vous souhaitiez bénéficier de l’accompagnementde l’une de ces associations ou que vous vouliez vous engager pour participer à leur action !