J'ai vécu un stage <lundi>inattendu</lundi>

« Au début je me suis dit : c’est génial mais c’est vraiment
possible ce format de stage ? »

Nous sommes au siège de l’Oréal, à Saint Ouen. C’est un jour important pour Morgane, étudiante à l’ENSAIA, en recherche de stage de fin d’études : un assessment center est organisé au sein de l’entreprise. Le principe : rencontrer des recruteurs pour des exercices de groupe le matin puis de manière individuelle l’après-midi. A ce moment, Morgane recherche un stage en Supply Chain, côté industriel. Après avoir réussi les entretiens groupes, elle rencontre les responsables RH de l’Oréal et Chimex, une filiale de l’Oréal. Alors qu’elle pensait postuler à un stage classique, on lui explique que ce stage sera un peu particulier : un jour par semaine sera consacré à la réalisation d’une mission pour un acteur de l’innovation sociale : association, social business…

« C’est une façon de travailler complètement nouvelle pour moi. Pouvoir allier deux missions dans un même stage et donner un sens à son travail, j’ai trouvé cela hyper enrichissant.»

Séduite par l’idée et curieuse de mener un double stage atypique, Morgane choisit Chimex en premier choix. Peu de temps après, la voilà devenue stagiaire Vendredi !

1-p2ZBYso--cYeed6axyD1gA

Découvrir des projets qui vont dans le bon sens

Une fois acceptée chez Chimex, Morgane doit choisir l’association pour laquelle elle souhaite s’investir. Souhaitant rester dans la thématique de l’agro-alimentaire, en cohérence avec son cursus, elle a une sensibilité particulière pour la lutte contre le gaspillage alimentaire. Vendredi (ex-Stagiaires Sans Frontières) lui présente alors Re-Belle : une entreprise sociale qui donne une seconde vie aux fruits et légumes délaissés des rayons des supermarchés pour en faire des confitures artisanales. Le principe : récupérer les invendus des magasins pour les revendre ensuite dans ces mêmes magasins.

« Je trouvais que l’idée de Colette, la fondatrice de Re-Belle, était géniale. Son idée de cibler les grands distributeurs était très pertinente car ils sont très concernés par le gaspillage alimentaire. »

Les missions proposées poursuivent le même objectif : rationaliser la chaine logistique de A à Z, du ramassage des fruits et légumes invendus à la mise en vente des confitures en passant par la production. Des missions qui correspondent parfaitement au cœur de métier de Morgane. Sans hésiter, elle décide de rejoindre le projet de Colette.

S’investir dans des missions passionnantes

Aujourd’hui, Morgane est donc en stage partagé entre Chimex et Re-Belle. Chez Chimex, elle découvre toute l’organisation de la Supply Chain. Elle réalise des missions opérationnelles mais aussi stratégiques, en gérant des projets sur les thématiques de la logistique et du transport. 1 fois par semaine, elle se rend ensuite chez Re-Belle où elle assiste aussi Colette sur des aspects logistiques, mais en s’inspirant de son expérience en entreprise. Morgane est en totale autonomie sur ces missions et apporte une aide non négligeable à Colette, dont l’expertise porte plus sur les sujets business de l’entreprise sociale.

Totalement convaincue par le projet, Morgane est particulièrement investie et les résultats sont déjà là : en quelques mois de stage, elle a créé les outils de gestion des stocks qui permettent de suivre les entrées et sorties des produits et repensé l’espace de stockage. Morgane va même plus loin : sa formation spécialisée dans l’agroalimentaire lui permet de travailler sur des sujets plus larges comme l’amélioration de la texture des confitures ou encore le calcul de la valeur nutritionnelles des produits..

« Aider Re-Belle, forcément, ça donne un sens à mon stage, il a plus de profondeur. Je suis vraiment en train de poser les pierres de l’édifice avec Colette et c’est très gratifiant ! »

Progresser… Deux fois plus vite !

Pour Morgane, ce stage a un bilan plus que positif. Ce qu’elle retient ? La complémentarité du stage :

« C’est un double challenge, qui permet de voir deux façons différentes de travailler. C’est très valorisant, ça montre qu’on est multitâche, qu’on s’adapte. On gagne en autonomie et en prise d’initiative. »

Avec ce stage, Morgane rencontre des personnes aux profils et aux parcours différents. De quoi trouver l’inspiration pour une étudiante qui démarre bientôt sa carrière professionnelle.

« J’ai deux maîtres de stages et c’est très enrichissant. D’un côté : Camille, ma manager chez Chimex, organisée, qui a une grande expertise en Supply Chain, dans le secteur de l’industrie. De l’autre Colette avec le côté dynamique, l’esprit entrepreneurial et débrouillard, l’aspect touche à tout. »

Trouver sa voie

A la fin de son stage, Morgane entrera sur le marché du travail. Ce stage lui aura permis d’envisager une nouvelle manière de travailler.

« J’apporte une nouvelle vision du travail et je pense que cela intéresse les entreprises. Je suis très fière de ce que j’ai accompli lors de ce stage et je vais le valoriser en entretien. Je souhaite montrer qu’un stage comme celui-ci a un impact positif pour tout le monde. »


Pour vivre une expérience unique et engagée, rendez-vous sur www.vendredi.cc