La logistique au service du bien commun

“Exprimez vos talents”, voilà le mot d’ordre du Graduate Program de Carrefour. Ouverts aux jeunes diplômés de haut niveau, ces programmes sont mis en place par les entreprises pour fidéliser les talents. Véritable boost pour la carrière, ils offrent à ces jeunes un premier poste à responsabilités rythmé par des formations. Dans ce cadre, Carrefour propose à ses salariés de faire du mécénat de compétences[1] avec Vendredi. Ainsi, ils peuvent faire bénéficier de leur expertise à des associations. Pour eux, c’est également l’occasion de se former différemment, sur un autre terrain, loin de leur zone de confort ! Aux quatre coins de la France, Johanna, Emmanuelle et Mylène, toutes trois diplomées de grandes écoles et salariées en Graduate Program Supply Chain chez Carrefour ont pu, pendant trois semaines, découvrir des structures à fort impact social comme l'Équipage,PHENIX et la Communauté Emmaüs de Lyon et les aider dans la mise en place de projets logistiques : une expérience riche à la fois sur le plan humain et sur le plan professionnel.

Johanna, des entrepôts de Carrefour à la Banque Solidaire de l’Equipement

Passionnée de logistique, Johanna a intégré le Graduate Program Supply Chain de Carrefour afin de devenir directrice d’entrepôt. C’est ainsi qu’elle a pu, avec Vendredi, s’engager aux côtés de "L'Equipage", entreprise d’insertion qui anime la partie logistique de la Banque Solidaire de l’Equipement. Créée par Emmaüs Défi, elle permet aux personnes en situation de précarité ayant accès à un premier logement pérenne d’acheter des meubles et équipements de cuisine et salle de bain à petit prix.

“Je suis arrivée à une période où la BSE avait un réel besoin d'apport de compétences.”

En tant qu’experte de la logistique et de la supply chain, elle a pu apporter aux salariés de l’association ses compétences et des conseils méthodologiques au moment où ils développaient un outil de gestion des stocks. Sa mission de trois semaines chez eux recouvrait deux axes majeurs :

  • Optimiser le système de livraisons en Île-de-France en référençant les surfaces/volumes pris par chaque équipement
  • Créer un outil de calcul pour mesurer l’encombrement de l’entrepôt en fonction des stocks.

L’expérience est très positive pour la jeune femme, et la mission extrêmement étendue et challengeante. “On a fait la mission la plus restreinte possible, pour terminer il aurait fallu réduire le champ des données de moitié. Elle a fait 50% de la mission, ça a lancé la dynamique, le sujet est structuré, la moitié de la donnée est produite.” confie Matthieu Tobal de Alaiz - Directeur de "l'Equipage". En plus des formidables apports humains, Johanna affirme avoir beaucoup appris sur le plan professionnel : “bien accueillie, j'ai contribué au déploiement de leur outil SI, tout en prenant du recul sur mon activité chez Carrefour, aussi bien sur le plan métier que managérial.”

“J'aimerais que chaque salarié.e engagé.e en Graduate Program puisse vivre cette expérience !” Johanna Joureau

Emmanuelle Farnet - Revaloriser les invendus et les déchets avec Phénix

Suite à ses études, Emmanuelle a décidé de poursuivre sa formation en Graduate Program Supply Chain chez Carrefour. C’est ainsi qu’elle a découvert le mécénat de compétences proposé par Vendredi et qu’elle a pu apporter son expertise à PHENIX, entreprise de l’économie sociale et solidaire leader sur les problématiques de recyclage et de gestion des déchets. En effet, PHENIX est partenaire du groupe Carrefour et accompagne certains de leurs magasins dans la revalorisation de leurs invendus.

Pendant trois semaines auprès d’eux, sa mission s’articulait autour de trois axes :

  • La réalisation d’une étude sur la production de déchets d'un magasin Carrefour et l’identification de ceux qui ne sont toujours pas revalorisés aujourd'hui par Phénix.
  • La rédaction d’un rapport d'étonnement sur l’accompagnement par Phénix de ses magasins partenaires.
  • L’amélioration des relations entre les magasins Carrefour et Phénix.

Le bilan est positif pour la jeune cadre tant sur le plan humain que professionnel : “J'ai pu m'ouvrir à des sujets plus commerciaux et managériaux tout au long de l'expérience. Par ailleurs, cela m'a ouvert les yeux sur la problématique du gaspillage alimentaire et de l'aide aux associations.” affirme-t-elle. Elle reste d’ailleurs en contact avec les salariés de Phenix. “On ne s’arrête pas au bout de trois semaines, on continue à s’écrire.” explique-t-elle. Côté association, l’expérience est elle aussi très enrichissante : “Emmanuelle a fait un excellent travail, elle a vite compris ce qu'on faisait et s'est montrée très impliquée.” a fait savoir Guillaume Henri, le Chargé de développement de PHENIX à Marseille.

“ Je le referai sans hésiter. Ce qui pourrait être bien serait de faire une mission concrète sur un an en y allant quelques journées par semaine.” Emmanuelle Farnet

Mylène Perrin - Un engagement durable auprès d’Emmaüs

mécénat de compétences emmaüs

Une fois diplomée, Mylène a décidé de réaliser le Graduate Program Supply Chain de Carrefour. C’est ainsi qu’elle a pu faire “son Vendredi” : une mission de mécénat de compétences sur les thématiques logistiques à la Communauté Emmaüs de Lyon.

L’association offre la possibilité à des personnes ayant connu une période d’errance de se reconstruire et de se réinsérer dans la société. Véritable lieu de vie, elle accueille les Compagnes et Compagnons qui réapprennent un métier au travers des activités de collecte, de tri, de réparation et de vente d’objets donnés.

Pendant les trois semaines qu’elle a passé là-bas, Mylène a pu mener à bien divers projets. Elle a commencé par 10 jours d'immersion totale durant lesquels elle a pu découvrir l’ensemble de la chaîne logistiques et ses procédures, du standard téléphonique aux collectes. Elle a ensuite participé à des réunions de travail avec les différents acteurs concernées afin d’identifier les points de blocages liés aux processus logistiques. Enfin pour apporter des solutions aux difficultés soulevées, elle a réalisé une étude de marché des solutions logicielles logistiques adaptées à la communauté.

L’expérience a enchanté Mylène qui en fait un retour plus que positif. Son passage en association lui a permis “d'interroger sa pratique métier en intervenant dans des structures avec des moyens très différents” et de prendre du recul sur son quotidien. Sur le plan humain, elle a réussi à très bien s’intégrer. “Il est rare de voir des personnes aussi bien acceptées par les compagnons d'Emmaüs” a fait savoir Renaud Daussy, directeur de la Communauté Emmaüs Lyon. Suite à cela, Mylène ne compte pas en rester là et a décidé d’accompagner la structure sur du plus long terme en tant que bénévole.

“J'ai découvert de nouveaux aspects de mon métier tout en m'insérant dans une structure d'insertion, ce qui est plus qu'enrichissant sur le plan humain ! Et je souhaite continuer d'accompagner la communauté en tant que bénévole, afin d'aider à l'application de mes recommandations.”


  1. Le mécénat de compétences consiste à mettre à disposition ses compétences, sur son temps de travail, au service de projets d’intérêt général ↩︎