Comment je suis entrée au BCG après mon <lundi>stage partagé</lundi>

Juliette a été la première stagiaire a expérimenter le Vendredi. Pionnière du concept, elle a depuis terminé son stage partagé. Ayant également fini sa dernière année d’études, elle est entrée sur le marché du travail. Son expérience entre Saint Gobain Isover, une filiale du groupe Saint Gobain et Emmaüs Défi, qui agit pour l’insertion professionnelle de personnes en situation de précarité, lui a apporté des compétences qu’elle a pu mettre en avant dans sa recherche d’emploi.

Susciter l’intérêt grâce une expérience unique

Juliette aurait pu continuer chez St Gobain Isover ou Emmaüs Défi. Le premier lui proposait un VIE (Volontariat International en Entreprise), le deuxième un CDI. Après mûre réflexion, elle a pris la décision de se tourner vers un autre univers : celui du conseil. Avec la conviction qu’un grand groupe lui permettrait de continuer à développer ses compétences professionnelles. Elle a donc postulé chez Boston Consulting Group.

Lors du processus de recrutement, elle a mis en avant sa double-expérience, les missions responsabilisantes réalisées au cours du stage dans les deux structures et surtout ce qu’elle en a retiré. Autonomie, organisation, sens de la communication, proactivité… Derrière chaque adjectif, un exemple concret à donner grâce au stage partagé.

SSF_Juliette@emmausd-fi
Juliette dans les locaux d'Emmaüs Défi

La capacité d’organisation et d’anticipation, pour commencer. Être de front dans deux structures différentes, cela demande en effet de savoir gérer son temps. Une manière aussi de développer sa flexibilité et Juliette savait que c’était un atout pour son futur emploi.

Sa capacité d’autonomie et de proactivité, ensuite. Pendant son stage partagé, Juliette a non seulement mené des projets, mais aussi cherché à rapprocher les organisations qui l’accueillaient, en organisant une collecte Emmaüs Défi au sein de Saint Gobain. Par sa volonté d’agir et ses compétences en gestion de projet, elle a initié le début d’un partenariat qui continue aujourd’hui encore de grandir. Une preuve concrète de sa capacité d’action qu’elle a pu mettre en valeur lors de son entretien.

Pour Juliette, ce stage partagé aura aussi été l’occasion de développer ses capacités de communication. Apprendre à informer sur ce que l’on fait, à valoriser son travail auprès des autres, à s’intégrer dans deux équipes et deux structures différentes en même temps. Des compétences précieuses qui ont suscité l’intérêt du Boston Consulting Group. Forte de son parcours, son expérience de stage et de sa personnalité pétillante, elle les a convaincu de l’embaucher.

Lancer sa carrière

Cela fait maintenant plus de cinq mois que Juliette travaille chez BCG. Elle constate au quotidien à quel point le stage partagé lui a été utile.

Vendredi m’a permis de développer ma capacité d’adaptation à différents milieux et cela me sert beaucoup dans mon travail. J’ai plusieurs projets différents sur lesquels je dois avancer et être capable passer de l’un à l’autre facilement est un gros avantage.

Et l’engagement dans tout cela ? Le stage partagé a aussi confirmé la volonté de Juliette de s’engager socialement. Elle souhaite exercer un travail dans lequel elle se sente utile pour la société ou pouvoir s’engager à côté de son travail. Loin de renoncer à ses valeurs en entrant chez BCG, elle trouve le moyen de s’investir en traitant déjà quelques dossiers à impact social. Après 18 mois d’ancienneté, elle pourra réaliser des cas de pro-bono et s’investir six à douze mois dans une association.

En parallèle, Juliette s’engage aussi auprès d’une association : elle écrit des lettres à des détenus.

Pour l’instant cela me suffit. A long terme, ce ne sera peut-être pas le cas : je ne veux pas faire de boulot qui ne me permette pas de m’engager autant que je le souhaiterais.

Un emploi chez BCG : une première belle étape dans la carrière de Juliette. L’expérience Vendredi aura été pour elle un véritable tremplin et l’engagement n’est jamais très loin. Elle est maintenant lancée !